Now Reading
QUELLES SONT LES ORIGINES DE YENNAYER, LE NOUVEL AN BERBERE ?

QUELLES SONT LES ORIGINES DE YENNAYER, LE NOUVEL AN BERBERE ?

myluxurylife yennayer une QUELLES SONT LES ORIGINES DE YENNAYER, LE NOUVEL AN BERBERE ?

Célébré au Maroc, Yennayer ou nouvel an berbère, est une fête riche en histoire et traditions. Nous sommes en 2974, l’histoire amazigh a commencé il y a 950 ans avant notre ère, soit 2352 ans avant l’hégire


Pour la première fois, le Maroc célèbre officiellement le Nouvel An amazigh. Cet événement historique, également connu sous le nom de Id Yennayer, est imprégné d’une forte dimension symbolique.

Les racines de Yennayer remontent à un événement majeur de l’histoire antique : l’accession au trône de Chechnaq (ou Sheshonq Ier), un roi berbère devenu pharaon d’Égypte aux alentours de 950 av. J.-C. L’adoption de cette date comme point de départ du calendrier amazigh a été suggérée par Ammar Negadi, un activiste berbère. Les Berbères, ou Imazighen, constituent un peuple autochtone d’Afrique du Nord, présents depuis l’océan Atlantique jusqu’à l’oasis de Siwa en Égypte, et de la Méditerranée au fleuve Niger en Afrique de l’Ouest.

QUELLES SONT LES ORIGINES DE YENNAYER, LE NOUVEL AN BERBERE ?

Une mosaïque de joie et de traditions


Yennayer est synonyme de festivités et de joie, célébrées avec des traditions et des coutumes locales variées à travers différentes régions. Les festivités de Yennayer comprennent des repas riches et savoureux, comme le couscous et diverses pâtisseries traditionnelles, symbolisant la prospérité et l’abondance pour l’année nouvelle. Des événements culturels tels que des expositions d’artisanat, des concerts et des spectacles folkloriques sont organisés pour honorer et faire vivre l’art, la musique et les traditions berbères.


La Légende de « La Vieille Femme et de la Chèvre »


Dans le riche folklore berbère, les légendes et traditions associées à Yennayer diffèrent selon les régions.Une histoire populaire raconte les péripéties d’une vieille femme qui doit faire face aux défis de l’hiver.

Par un jour ensoleillé, la vieille défia l’hiver en disant :« Tezteg a Yennayer, ikfa lahwa ikfa w dhfel, adhefghan iguendouzniw atheksan. » Ce qui se traduit par : « Adieu Yennayer, la pluie et la neige sont terminées, je vais emmener mes chèvres dans les champs. » En colère, Yennayer emprunta deux jours à Furar (février) et répliqua : « A 3ami Furar, radhliyid lil w nhar, adhesarar djouza mel 3ar, am netsath am iguendouznises. » Traduction : « Oh, oncle Furar, prête-moi une nuit et un jour pour punir la vieille Djouza et ses chèvres. » Pour se venger, Yennayer déclencha un terrible orage qui emporta les chèvres et transforma la vieille en statue de pierre.

Selon les différentes versions, cette histoire fut, soit transformée en statue de pierre par les forces surnaturelles, soit sauvée par un changement de temps plus clément, symbolisant ainsi l’arrivée du printemps. Cette légende met en lumière la symbiose avec la nature, valeur fondamentale dans la culture berbère.

See Also
LINCROYABLE HISTOIRE DAL MANSOUR ADDAHBI L'INCROYABLE HISTOIRE D'AL MANSOUR ADDAHBI


Chansons et danses Berbères : Un héritage culturel vivant


Yennayer est également une occasion de renforcer les liens communautaires et de transmettre les savoirs ancestraux. Les jeunes générations apprennent les histoires, les chansons et les danses qui ont façonné l’identité berbère, perpétuant ainsi un riche patrimoine culturel.

Les chansons et danses berbères sont des expressions artistiques qui racontent l’histoire de la vie, des traditions et des luttes du peuple berbère. Les chants, souvent accompagnés d’instruments traditionnels comme le bendir (tambourin) et la flûte, parlent d’amour, de résistance, d’espoir et de la beauté des paysages de l’Afrique du Nord. Les danses, quant à elles, peuvent être à la fois festives et cérémoniales, chacune ayant une signification et un style propres selon la région.

Dans certaines régions, Yennayer est également l’occasion de pratiques agricoles spéciales, comme la bénédiction des champs et des troupeaux, illustrant l’ancrage profond de cette fête dans la vie agraire des Berbères.

Photo EDITO DIDIJE QUELLES SONT LES ORIGINES DE YENNAYER, LE NOUVEL AN BERBERE ?
Rédactrice en Chef à Myluxurylife | kdinia@gmail.com

Khadija Dinia, aka Didije est une journaliste influenceuse qui jongle entre papier et digital, en s’inscrivant aux tendances du moment. Elle met sa plume, son regard et son coeur au service du beau, valorisant tout type de contenu.

© 2022 MyLuxuryLife. All Rights Reserved.
Réalisé par :  Hamza Wahbi

 

A propos  |  mentions légales  |  CGV Ebooks CGV digital

Scroll To Top