Now Reading
OUI, LE MAROC A VRAIMENT INSPIRÉ JACQUES BREL !

OUI, LE MAROC A VRAIMENT INSPIRÉ JACQUES BREL !

JACQUES BREL MYLUXURYLIFE.MA

Au détour d’un couloir, sur un virage ou dans un bar, le Maroc a beaucoup inspiré Jacques Brel…

1956, Jacques Brel chante pour la première fois aux Arènes de Casablanca. 1959, il se produit sur la scène du cinéma de l’Agdal à Rabat. 1966, sa tournée au Maroc le mène jusqu’à Meknès. Preuve que le pays a beaucoup compté dans sa carrière, plusieurs de ses tubes y ont été créés.

Madame André et ses filles

S’il est une ville à laquelle on associe encore le souvenir de Jacques Brel, c’est bien Mohammedia. Le grand Jacques avait ses petites habitudes. Surtout quand il allait faire la fête dans la boîte de Madame André ! D’ailleurs, pour remonter le moral de Jef, son ami, il lui promet de l’emmener voir “les filles chez la Madame André…”

parait qu’y en a des nouvelles…

Dans le port de Mohammedia

À l’hôtel Sphinx, Jacques payait une chambre à plein temps. Quand il n’avait pas le moral, il s’y enfermait souvent pour écrire et c’est dans cet espace que les premiers vers du port d’Amsterdam ont vu le jour.

Une route à 1000 temps

La célèbre valse à 1000 temps a été écrite en 1960, entre Tanger et Casablanca. Le tempo était disait-on, inspiré par les nombreux virages qui caractérisaient l’ancienne route. Alors qu’il l’empruntait en taxi avec Miche son épouse et Gérard Jouannest, son compositeur « Brel en a ras le bol. Il étale ses grandes jambes dans la bagnole, il vient de chanter la veille et il n’en peut vraiment plus. Il râle, il jure et dit : “Quand est-ce que cette route va se terminer, il y a combien de virages. C’est une route à mille virages”. Son compositeur rétorque : “Jacques, tu tiens quelque chose, écris un peu au lieu de t’énerver”. C’est ainsi qu’est née La Valse à mille temps. « Dans le taxi, à l’arrière de la bagnole” relate l’auteur Hervé Meillon dans son livre sur Jacques Brel.

D’un autre côté, Ali Hassan, le célèbre animateur radio de la SNRT a rapporté ce fragment d’histoire…  « Avec mon patron, nous étions dans un coin du bar de l’hôtel Es Saâdi quand Jacques entra avec Eddie Barclay. J’ai levé mon verre pour dire combien j’étais honoré de boire dans la même taverne que lui. Nous avons tellement sympathisé que nous avons décidé de voyager ensemble. Pendant 5 jours, Jacques a découvert le Maroc. Il a tellement été séduit par Goulmima qu’il s’y voyait presque y vivre.

See Also
KAN YAMA KAN, MOULAY IDRISS IER LE HÉROS FONDATEUR DES IDRISSIDES

Au terme de ce voyage, Jacques me dit : Hassan, tu es l’un des seuls journalistes avec qui je suis resté marié plus de 24 heures. Enchaînant, “Tu es le seul journaliste qui ne m’a posé aucune question professionnelle” ! Après son départ, je n’ai jamais essayé de reprendre contact avec lui ». En réalité, cette rencontre correspondait à la période où Jacques souhaitait s’éloigner de la civilisation

Plus tard, en 1973, alors qu’il devait prendre part au festival des arts traditionnels de Marrakech, on découvre dans le livre Brel et le Maroc que le chanteur a réellement pensé s’établir dans le sud avant de trouver refuge aux îles Marquises.

Photo EDITO DIDIJE OUI, LE MAROC A VRAIMENT INSPIRÉ JACQUES BREL !
Rédactrice en Chef à Myluxurylife | kdinia@gmail.com

Khadija Dinia, aka Didije est une journaliste influenceuse qui jongle entre papier et digital, en s’inscrivant aux tendances du moment. Elle met sa plume, son regard et son coeur au service du beau, valorisant tout type de contenu.

© 2022 MyLuxuryLife. All Rights Reserved.
Réalisé par :  Hamza Wahbi

 

A propos  |  mentions légales  |  CGV Ebooks CGV digital

Scroll To Top